POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Essai

par Vincent Aubé, le 17 octobre 2016

Nissan Rogue 2017 : une révision obligatoire Retour aux essais
 

Le constructeur l’a récemment annoncé : son populaire multisegment Rogue se refait une beauté pour l’année qui vient. Rendu à mi-chemin de son cycle, le Rogue 2017 ne change pas outrageusement, mais dans ce créneau, il est important de rester à l’avant-plan, ne serait-ce que pour garder son vaste public en haleine. C’est pourquoi Nissan Canada avait convié quelques membres de la presse automobile à un premier essai en Georgie, aux États-Unis.

Le remaniement du Rogue est primordial pour la marque nipponne, le véhicule utilitaire étant le véhicule le plus vendu tant du côté américain que canadien. Le nouveau venu devrait arriver d’ici la fin du mois d’octobre et poursuivre cette histoire à succès qu’est le Nissan Rogue, surtout que le constructeur l’a redessiné en 2014.

Du nouveau en 2017
Commençons par aborder les nouveautés du véhicule. Le millésime 2017 se distingue d’emblée par ce bouclier plus imposant, sa grille de calandre étant plus haute que par le passé grâce à ce gros « V » chromé qui encadre l’écusson de la marque. Les blocs optiques aussi ont été redessinés, idem pour le pare-chocs avant qui, dans ce cas-ci – Nissan nous avait prêté une livrée Platine Réserve pour ce premier contact –, abrite des nouveaux feux antibrouillard.

Comme c’est souvent le cas lors de refontes de mi-parcours, le design des feux arrière est lui aussi révisé et, je me dois de l’avouer, fait le plus grand bien à la silhouette du Rogue. Notez également l’insertion d’un nouveau pare-chocs à l’arrière. Quant à ce nouveau modèle phare, le Réserve Platine pour ne pas le nommer, il saura se distinguer des autres par ses jantes plus imposantes de 19 pouces qui remplissent mieux les arches de roues.

À l’intérieur, cette édition haut de gamme vient évidemment avec une longue liste d’équipements, mais c’est l’ajout d’un revêtement en cuir véritable sur la sellerie qui marque cette nouvelle année. La finition des sièges est plutôt étonnante pour un véhicule de cette catégorie. Nissan a également habillé son véhicule avec du similicuir de la même couleur au niveau de la planche de bord, des panneaux de portières et même de la console centrale.

Un autre détail qui fera plaisir aux amateurs de conduite, c’est l’adoption d’un volant à la base aplatie. Franchement pour un véhicule qui n’est pas reconnu pour son niveau d’adrénaline, ce volant représente un immense pas en avant.

Heureusement, les nouveautés pour 2017 ne se limitent pas à l’aspect cosmétique, les ingénieurs ayant travaillé sur l’insonorisation du Rogue. À ce chapitre, le véhicule était déjà une référence en la matière, mais un peu plus de silence ne fera pas de tort.

S’il est déplorable de constater que les nouvelles technologies de sécurité soient limitées aux livrées les plus dispendieuses, il faut tout de même souligner leur implantation progressive dans un véhicule de masse. Éventuellement, ces gadgets seront offerts de série. Le Rogue 2017 est donc disponible avec un régulateur de vitesse intelligent, un système de freinage d’urgence avec détection des piétons, un système de détection de sortie de voie, une prévention de sortie involontaire de voie ainsi qu’une alerte de trafic transversal.

Mais ce n’est pas tout puisque le Rogue offre dorénavant un hayon activé par le mouvement, un démarreur à distance, un volant chauffant et – roulement de tambour s'il vous plaît – des sièges chauffants de première rangée livrés d’office sur toutes les versions du Rogue.

Du pareil au même
Le statu quo demeure quant à lui sous le capot alors que le Rogue poursuit sa route avec le même moteur 4-cylindres de 2,5-litres d’une puissance de 170 chevaux et d’un couple de 175 lb-pi, tandis que la boîte de transmission CVT demeure elle aussi en poste. Le Nissan Rogue peut encore être commandé avec les roues avant motrices ou, pour plus de motricité, un rouage intégral.

Le véhicule peut aussi être commandé avec une troisième banquette (disponible dans la livrée SV) qui demeure toutefois une solution de dépannage pour des personnes de grande taille. Toujours au niveau du rangement intérieur, le Rogue est toujours l’un des seuls véhicules de l’industrie à être équipé d’un siège passager entièrement repliable à l’avant. Pour les longs objets, ce banal détail est tellement pratique dans certaines situations.

Au volant

Le Nissan Rogue étant identique ou presque au modèle sortant, les sensations ressenties au volant sont elles aussi inchangées. Le Rogue a toujours été reconnu pour son comportement plus feutré que la moyenne est c’est encore le cas.

La direction est d’une légèreté qui s’apprécie dans la circulation lourde. Malheureusement, pour le côté sportif, on repassera. D’ailleurs, sa vocation est tout autre, soit celle de transporter les membres de la famille à bon port. Le même constat est observé au niveau des suspensions qui ont été calibrées pour le confort avant tout et il n’y a absolument rien de mal là-dedans.

La mécanique 4-cylindres n’est pas la plus explosive du segment, surtout avec la transmission CVT qui s’occupe de faire chanter haut et fort le bloc de 2,5-litres lors des dépassements ou même tout simplement à partir d’un départ arrêté.

Malheureusement, le Rogue 2017 ne sera pas disponible avec la motorisation hybride qui débute cette année chez nos voisins au sud de la frontière. Nissan Canada explique cette décision par la petitesse de notre marché et le prix élitiste qui serait fixé à cette variante plus économe à la pompe. Remarquez, le Rogue « normal » n’est pas exactement gourmand à ce niveau et le prix de l’or noir en ce moment ne surtaxe pas les automobilistes.

Conclusion
Au moment d’écrire ces lignes, Nissan Canada n’avait pas encore publié les prix canadiens de cette édition 2017, mais il faut s’attendre à une légère hausse sur quelques-unes des versions. De toute manière, avec une telle popularité, il serait mal vu de gonfler les tarifs à l’aube d’une nouvelle année.

Nissan poursuit sur sa lancée après l’introduction des Titan, Pathfinder, Murano et compagnie et l’année 2017 s’annonce prometteuse, car le constructeur a déjà confirmé la présentation d’un petit multisegment. Aura-t-on enfin droit au Nissan Qashqai en Amérique du Nord? il est permis d’y croire. En attendant cette date, le Nissan Rogue 2017 constitue encore un bon choix au sein de cette catégorie.
 

Spécifications techniques

Marque
Nissan
Modèle
Rogue
Année
2017
Version à l'essai
SL Platine Réserve
Moteur
4-cyl. 2,5-litre, 170 ch @ 6000 tr-min, 175 lb-pi de couple @ 4400 tr-min
Transmission
Automatique à variation continue
Rouage d'entraînement
Traction intégrale à prise temporaire
Garantie de base
3 ans / 60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur
5 ans / 100 000 km

Points forts / points faibles

  • Silence de roulement
  • Confort général
  • Consommation d'essence exemplaire
  • Accélération pénibles
  • Direction floue
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus