POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Essai

par Pierre Michaud, le 19 octobre 2017

Mercedes-AMG GLC 43 Coupé : Puissance, plaisir et argent Retour aux essais
 

Mercedes-Benz n’est pas le dernier venu dans la catégorie des utilitaires sport. Des 6 différentes catégories offertes, des dizaines de variantes sont disponible. En soit, ce n’est pas étonnant. Ce constructeur allemand, jadis spécialisé dans les produits de haut de gamme, a muté vers un profil qui ressemble plus à celui de Toyota maintenant. Cette approche est totalement contraire à celle de ce dernier, qui a commencé dans le très populaire pour ensuite évoluer lentement vers le très haut de gamme. D’ailleurs, le très luxueux n’est plus l’apanage de Mercedes-Benz et cette approche risque de lui faire mal à long terme. En effet, le nivellement vers le bas n’est pas une valeur sure en affaire et c’est pourtant ce que fait maintenant Mercedes-Benz, sans toutefois changer ses prix.

Tout du propriétaire :

Disponible en version régulière ou coupé, la palme du design revient au modèle coupé à mon humble avis. Il s’agit tout simplement du plus beau VUS de la gamme du constructeur. On a beau dire que ce n’est qu’un VUS de plus, Mercedes-Benz n’a pas manqué son coup en matière de design, surtout si on le compare au très rustique GLK qu’il remplace. Ses lignes de carrosserie fluides et très contemporaines sauront résister au temps, ce qui est un gage de valeur dans cette industrie. Bien entendu, la version 43 propose des composantes de carrosserie exclusives comme, par exemple, une variété de roues et un becquet, tout cela sans compromettre l’équilibre d’ensemble. Heureusement, il y aura une version hybride enfichable sur le carnet de commande en 2018. Quant à l’excessive version 63, elle y sera également. Le GLC offre un gabarit raisonnable et pratique tout en proposant un vaste choix d’options qui permet de le personnaliser ou, si vous préférez, de dépenser sans compter.

Vie à bord :

Si le design extérieur m’enchante, l’aménagement intérieur m’impressionne carrément. Tout est bien pensé et bien présenté. Des sièges baquets en cuir et réglables sans fin jusqu’au tableau de bord à la fois spectaculaire et ergonomique, la présentation est sans reproche. La position assise permet une excellente visibilité sous tous les angles sauf à l’arrière pour le coupé en raison du design et de la dimension très petite de la lunette. Malgré tous ces beaux compliments et l’énorme quantité d’options, les applications Apple CarPlay et Android Auto brillent par leur absence. D’ailleurs, l’écran central n’est pas dissimulé dans le tableau de bord mais plutôt fixé au-dessus de celui-ci. Ce n’est pas ergonomique et, surtout, c’est d’une laideur absolue. De plus, l’utilisation du système d’infodivertissement est compliquée, une autre aberration dont seuls les constructeurs allemands sont capables. Autre point critique pour Mercedes-Benz : mes collègues de RPM observent depuis un certain temps que les habitacles de plusieurs modèles craquent de partout. Je confirme que c’est le même constat avec le GLC 43 Coupé. La finition, l’assemblage ou le choix des matériaux entre en jeu ici et, à vouloir faire plus de volume, Mercedes-Benz néglige la qualité. C’est totalement inacceptable. Les places arrière sont convenables sans plus et l’espace cargo est limité en raison de la configuration de la carrosserie. En terminant, je tiens à préciser que l’éclairage de nuit est superbe et contribue grandement à l’expérience de conduite.

Technique :

Le Mercedes-AMG GLC 43 Coupé est le dernier né d’une gamme de GLC offert en quatre configurations soit GLC 300 et Coupé 300 ainsi que le GLC AMG 43 et GLC Coupé AMG 43, sans oublier le terrifiant AMG 63 en version coupé ou régulière et finalement le GLC 350e offert seulement en version régulière. Quatre moteurs sont disponibles, dont le 4 cylindres en ligne turbo de 2,0L de 241 chevaux de la version GLC 300 et le V6 bi-turbo de 3.0L de 362 chevaux de la version GLC 43.

Au volant :

D’ailleurs, peu importe le régime-moteur, le type de conduite ou les conditions routières, le V6 biturbo est puissant et propose une remarquable douceur. La transmission automatique à neuf rapports valorise l’économie d’essence et exploite bien la puissance. Toutefois, je considère qu’il y a un rapport de trop. En circulation urbaine, elle peine à trouver le bon rapport ce qui provoque parfois des changements brusques ou encore des hésitations qui ne correspondent pas à l’image qu’on se fait d’une version AMG. Par contre, la conduite très précise, la suspension pneumatique ajustable en fonction du type de conduite ainsi que les modes de conduite programmables sont sans contredit très bien balancés pour le GLC Coupé. De plus, la traction intégrale 4MATIC est mordante et très performante sur surface glissante. Seuls les freins sont un peu trop sensibles mais leur puissance est sans reproche. J’ai parcouru plus de 2 400 km avec le GLC 43 et j’ai obtenu une moyenne très raisonnable de 10,4L aux 100 km. Vraiment très bien.

Conclusion :

Mercedes-Benz a eu la main juste en offrant ce GLC Coupé. Très bien équilibré en entrée de gamme, il propose une version 43 franchement très agréable à conduire. Son prix est toutefois élevé et son entretien sera couteux, tenez-le-vous pour dit. J’aimerais bien conduire une version hybride enfichable AMG. Attendons voir.
 

Spécifications techniques

Marque
Mercedes-AMG
Modèle
GLC 43 Coupé
Année
2018
Échelle de prix (excluant les options)
50 300 à 63 800 $
Moteur
V6 bi-turbo de 3.0 litres de 362 chevaux et 384 livres-pied de couple
Transmission
Automatique à 9 rapports
Rouage d'entraînement
Traction intégrale à prise constante
Garantie de base
4 ans / 80 000 km
Garantie du groupe motopropulseur
4 ans / 80 000 km
Consommation annoncée
Ville: 17,4 Route: 11,1
Consommation enregistrée
10,4

Points forts / points faibles

  • Performances routières
  • Design contemporain
  • Choix de configuration
  • Fiabilité douteuse
  • Craquements dans l'habitacle
  • Coûts d'entretien élevés
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus