POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Essai

par Vincent Aubé, le 2 novembre 2016

Hyundai Elantra 2017 : il n'y a pas de mal à être deuxième Retour aux essais
 

La lutte pour le titre convoité de la voiture la plus vendue au pays se poursuit. Arrivée plus tôt en 2016, la nouvelle Hyundai Elantra 2017 trône encore au deuxième échelon derrière l’indétrônable Honda Civic qui – tiens donc – a également profité d’un renouvellement complet à l’automne 2015. La vie fait bien les choses parfois, n’est-ce pas?

Si ce duel entre Hyundai et Honda fait rager les stratèges des deux divisions respectives, ce sont (surtout) les consommateurs qui profitent de cette saine compétition sur notre marché. Le hic pour Hyundai – malgré le fait que sa nouvelle version soit déjà fort populaire auprès des conducteurs nord-américains –, c’est que son concurrent a déjà augmenté la cadence en multipliant les variantes de sa Civic et le bal ne fait que commencer, les versions à saveur de performance étant en route pour notre continent!

Mais bon, ce titre de numéro deux n’a rien de déshonorant non plus. D’ailleurs, Hyundai est également à préparer l’élargissement de sa gamme Elantra. L’édition GT devrait normalement réussir à enlever quelques ventes à la nouvelle Civic à hayon, tandis que l’ajout imminent de l’Elantra Sport intéressera assurément un public qui apprécie une conduite plus dynamique.

Mais bon, huit mois après notre premier contact avec la berline, voici un deuxième aperçu, celui-ci effectué en sol québécois.

L’équipement des plus généreux
Réglons tout de suite la question de l’équipement monté à bord de cette livrée Limited 2017. L’exemplaire prêté pour cet essai était déjà en service depuis quelques mois lorsque j’ai pris possession de ladite Elantra. Toutefois, après avoir confirmé avec la relationniste canadienne, Laurence Myre Leroux, le constructeur a déjà apporté des modifications à sa stratégie pour notre marché. Le prix exigé pour cette Limited 2017 était de 26 249 $ (avant les frais de livraison), tandis que le prix ajusté est désormais de 27 099 $ pour la même édition.

Pourquoi cette escalade de prix si soudaine? Parce que Hyundai a décidé d’intégrer une batterie de dispositifs de sécurité intelligents (freinage d’urgence, régulateur de vitesse adaptatif, avertissement en cas de collision, système d’assistance au maintien de voie, système d’alerte de sortie de voie et l’aide au stationnement) à l’équation afin de donner à sa populaire voiture des arguments supplémentaires.

L’Elantra Limited devient donc la plus haute marche de la gamme sans turbo, le modèle Sport faisant grimper le prix de la facture totale à 28 999 $ dans sa livrée la plus cossue. Dans la plus pure tradition du constructeur, l’édition Limited regorge d’équipement ayant pour but de rendre la vie plus facile au volant de l’Elantra. De la sellerie chauffante (aux deux rangées dans ce cas-ci) à l’écran tactile du système de divertissement, il y en a pour tous les goûts. Et l’espace ne manque pas non plus, la catégorie des berlines compactes ayant encore une fois pris du coffre au fil des années. Les occupants des places arrière devront toutefois pencher la tête pour prendre place à l’arrière, la silhouette de la voiture obligeant cette acrobatie.

Si l’ergonomie se veut supérieure au modèle antérieur, la sellerie est à mon humble avis trop dure pour absorber les irrégularités de notre réseau routier. Malheureusement, ce détail vient jeter un peu d’ombre à cet univers plutôt bien ficelé.

Au volant
Comment se comporte-t-elle cette berline de deuxième position? Face à sa rivale nippone, l’Elantra doit s’avouer vaincue au chapitre de l’agrément de conduite. La direction ne donne pas encore assez d’information à celui ou celle qui tient le volant et le fameux bouton permettant de modifier le comportement de la voiture n’améliore pas cet aspect de la voiture non plus. Heureusement pour ceux qui recherchent un peu plus de « oomph » sous le pied droit, l’Elantra Sport saura répondre à ce besoin criant.

La mécanique 4-cylindres est elle aussi calibrée pour espacer les visites à la station-service. Le moteur à aspiration normale n’est pas une bombe, mais malgré tout, il s’acquitte assez bien de sa tâche de mouvoir cette berline compacte riche en acier haute résistance, tandis que la boîte automatique à six rapports demeure un modèle de transparence. Une chose est certaine, Hyundai a trouvé le moyen de mieux insonoriser sa populaire voiture, les bruits de roulement étant moins présents.

Comme je l’avais anticipé, la fermeté des sièges fait en sorte que le confort n’est pas aussi convaincant que dans la nouvelle Genesis G90 par exemple. De plus, la rigidité du châssis combinée à la fermeté des suspensions ne font qu’amplifier cette impression. Si seulement nos routes étaient un peu moins crevassées.

Conclusion
À un prix de 27 099 $ (ou 26 249 $ selon la version retenue), l’Elantra Limited 2017 ne s’adresse pas à un public aussi vaste que celui des livrées populaires. Mon choix irait davantage vers un modèle moins luxueux ou même vers l’Elantra Sport que j’ai pu brièvement essayer à l’occasion de la réunion annuelle des membres de l’AJAC (Association des Journalistes Automobile du Canada).

Pour l’instant, la Hyundai Elantra n’offre pas encore une gamme aussi renouvelée que celle de son éternelle rivale. Heureusement, pour nous tous, ce détail devrait être réglé sous peu, le constructeur travaillant activement à bonifier son offre. La numéro deux va-t-elle réussir à déloger la Honda Civic un jour? À moins d’une catastrophe, ce changement de cap ne devrait pas avoir lieu cette année. L’an prochain peut-être?
 

Spécifications techniques

Marque
Hyundai
Modèle
Elantra
Année
2017
Version à l'essai
Limited
Échelle de prix (excluant les options)
De 15 999 $ à 28 999 $
Prix de la version à l'essai
26 249 $ (dorénavant 27 099 $)
Moteur
4-cyl., 2,0-litres, 147 ch @ 6200 tr-min, 132 lb-pi de couple @ 4500 tr-min
Transmission
Automatique à 6 rapports
Rouage d'entraînement
Roues motrices avant
Garantie de base
5 ans / 100 000 km
Garantie du groupe motopropulseur
5 ans / 100 000 km
Consommation annoncée
Ville: 9,1 L Route: 6,6 L
Consommation enregistrée
8,1 L

Points forts / points faibles

  • Solidité du châssis
  • Garantie 5 ans
  • Équipement complet
  • Dureté des sièges
  • Fermeté des suspensions
  • Direction trop engourdie
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus