POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Essai

par Pierre Michaud, le 17 septembre 2017, Lac Beauport, Québec

GMC Terrain 2018 : La qualité à juste prix Retour aux essais
 

L’essai routier d’un nouveau VUS, peu importe sa catégorie, est toujours un défi pour un journaliste. En fait, il faut ajuster constamment ses paramètres d’évaluation en fonction des objectifs du constructeur et bien entendu du type de clientèle visée. D’autant plus que les constructeurs augmentent majoritairement la production de modèles de cette catégorie. On dit que bientôt, le marché sera dominé par les VUS, et ce, pour les 20 prochaines années.

J'ai eu l'occasion de tester le GMC Terrain 2018 à l'occasion d'un lancement organisé par GM dans la région de Lac Beauport. Force est de constater que GMC a mis les efforts nécessaires pour l'améliorer grandement par rapport à son prédécesseur.

Présentation :

Le GMC Terrain est un dérivé du Chevrolet Equinox, c’est clair. Par contre, il ne partage pas les mêmes composantes mécaniques. De plus, il propose une ligne de carrosserie totalement différente, plus dynamique et haut de gamme que son cousin. Le Terrain est disponible en trois versions : SLE, SLT et Denali. J’ai bien apprécié la ligne de ce Terrain, que je qualifierai d’équilibrée, qui assume pleinement le look très utilitaire, tout en démontrant une certaine classe en matière de design. J’ai remarqué aussi que GM a porté une attention particulière à l’assemblage et à la qualité de peinture, ce qui contribue à son aspect luxueux.

Vie à bord :

En prenant place à bord, on peut remarquer immédiatement la qualité des matériaux. La position assise est assez élevée et les sièges chauffants, de série sur tous les modèles, sont confortables. La présentation du tableau de bord, au design un peu lourd avec ses multiples contrastes, propose un équipement de série complet et un écran multimédia très facile à utiliser. Il demande un minimum d’attention grâce, entre autres, à ses contrôles à portée de la main et à la commande vocale très efficace. Le modèle de base, SLE, manque de finition et n’offre qu’une couleur grisâtre d’une tristesse inouïe. Par contre, dans le modèle SLT, celui qui sera certainement le plus populaire, vous avez droit à des sièges en cuir et un plus vaste choix de couleurs. L’espace est très bien aménagé. Par exemple, tous les sièges se rabattent pour obtenir un espace de chargement avec plancher plat. Je dis bien tous les sièges car même le dossier du siège du passager avant se rabat complètement, permettant ainsi de transporter des objets très longs. Il y a de l’espace pour cinq passagers et ceux-ci n’ont pas été négligés avec une ventilation arrière ajustable et des prises pour accessoires. Le coffre arrière est grand tandis que le hayon est offert avec le contrôle d’ouverture main libre. Rien à redire.

Essai routier :

Bien que le modèle SLE soit muni d’un moteur quatre cylindres de 1,5L et d’une traction seulement, je ne le considère pas comme une option intéressante. Le modèle le plus intéressant est certainement la version SLT munie d’un 2,0L turbo produisant 252 chevaux. Grâce à l’efficace turbo compression, le moteur fait sentir sa puissance dès le départ et n’est pas en reste même en mode remorquage, d’une capacité de 3500 lb. Je l’ai fait travailler à pleine charge et je vous assure qu’il est impressionnant. Bien entendu, je recommande de demeurer sous la barre des 3000 lb, mais si vous en avez besoin, il saura répondre présent. Il faut dire que la puissance de ce très efficace 2,0L est très bien exploitée par la transmission à neuf rapports exclusive au Terrain. Douce et progressive, elle valorise le couple disponible et l’économie de carburant en conduite urbaine et sur la route. De plus, la suspension n’est pas trop rigide et favorise une bonne stabilité routière. Par contre, j’ai détesté le nouveau mode de sélection de traction. En effet, si vous voulez bénéficier de la traction intégrale, il vous faut la sélectionner manuellement, sinon c’est une traction ! Je trouve cette configuration dépassée et il faudra réviser. En ce qui concerne le troisième moteur, un diésel de 1,6L, qui vous coûtera au bas mot 3 500 $ de plus et un entretien plus coûteux aussi. Je ne vois pas où est l’intérêt. Arrivé en retard, celui-ci est efficace certes, mais n’a rien à voir avec le moteur à essence de 2,0L, plus doux et plus discret. De plus, le diésel n’est offert qu’avec la transmission à 6 rapports.

Conclusion :

Le GMC Terrain est un solide utilitaire qui démontre tout le sérieux de GM dans sa nouvelle stratégie de mise en marché plus simple, privilégiant la qualité à un juste prix. GMC offre un équipement de série impressionnant, surtout avec les modèles SLT et Denali. Concernant la fiabilité du Terrain, il faudra voir. Je vous recommande donc d’attendre, ne serait-ce que six mois, avant de vous lancer dans cet achat. Le Terrain est un vrai utilitaire qui connaîtra du succès. Il faut maintenant se demander : À quand une version enfichable ?
 

Spécifications techniques

Marque
GMC
Modèle
Terrain
Année
2018
Version à l'essai
SLT et Denali
Échelle de prix (excluant les options)
30 000 à 45 000 $ (comprenant transport et préparation)
Moteur
4 cylindres, 2,0 litres, turbocompressé, injection directe, DACT, 252 chevaux
Transmission
Automatique à 9 rapports
Rouage d'entraînement
Traction intégrale à prise temporaire
Garantie de base
3 ans / 60 000 km
Garantie du groupe motopropulseur
5 ans / 160 000 km
Consommation annoncée
Ville: 11,2 litres/100 km Route: 9,0 litres/100 km
Consommation enregistrée
11,0 litres/100 km en ville, 10,5 litres/100 km sur route

Points forts / points faibles

  • Moteur 2,0 litres
  • Transmission à neuf rapports
  • Confort de l'habitacle
  • Multimedia
  • Sélecteur de mode de traction manuel
  • Moteur 1,5 litre à traction seulement
  • Fiabilité mécanique à prouver
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus