X

Chroniques

par Antoine Joubert, le 9 février 2017

Laval-Québec avec notre Chevrolet Bolt : la route sans le doute? Retour aux chroniques
 

Aujourd’hui était un grand jour pour l’équipe de RPM puisque nous avons pris possession de notre nouvelle Chevrolet Bolt EV 2017, laquelle sera mise à rude épreuve au cours des prochains mois. Pour plus de détails, nous vous invitions d’ailleurs à visionner cette vidéo sur notre page Facebook, laquelle illustre l’événement. Après discussion entre l’équipe d’Albi Chevrolet et la nôtre, et après avoir finement étudié la voiture, il ne restait qu’à prendre la route. Toute neuve avec seulement 6 km au compteur, la voiture se devait d’être prête et bien chargée, puisqu’elle allait devoir parcourir un Laval-Québec sur une seule charge. La distance estimée entre la concession Chevrolet de Laval et les bureaux de RPM à Québec était de 266 kilomètres.

Chargée à bloc, la voiture affichait une autonomie estimée à 350 kilomètres (Chevrolet annonçant une autonomie de 383 kilomètres). Évidemment, nous nous doutions que les conditions climatiques n’allaient pas nous permettre de battre des records de distance. Or, nous avions bon espoir de nous rendre à bon port sans-souci.

Hélas, la batterie de 60 kWh n’a pas permis à notre ami Pierre de se rendre à destination d’un seul trait. Sans utiliser les sièges chauffants, en ne mettant qu’un minimum de chauffage et en roulant toujours à 100 km/h, la consommation d’énergie était tout de même beaucoup plus importante que prévu. Déjà, dans la région de Louiseville, la voiture avait perdu 210 kilomètres d’autonomie, alors qu’elle n’avait parcouru que 100 kilomètres. Pour se rendre à Québec depuis Louiseville, la voiture affichait donc une autonomie restante de seulement 140 kilomètres, signifiant probablement une autonomie réelle d’environ 75 kilomètres.

De ce fait, Pierre a donc choisi d’immobiliser la voiture et de la recharger dans une halte routière grâce à notre carte du Circuit Électrique. En moins de 45 minutes, l’autonomie était passée à 230 kilomètres, ce qui allait permettre à Pierre de se rendre à destination. C’est toutefois avec quelques gouttes de sueur sur le front qu’il s’est finalement rendu à destination, alors qu’il ne restait alors que 20 kilomètres d’autonomie affichée.

Résultat, la voiture a consommé une moyenne de 25,6 kWh par 100 kilomètres, pour parcourir un total de 280,1 kilomètres. Cela signifie donc qu’en de pareilles conditions, on peut estimer l’autonomie réelle de la voiture à environ 220 kilomètres. Nous sommes ici loin des 383 kilomètres annoncés, mais il faut dire que la conduite sur autoroute, sans régénération d’énergie, constitue la pire des situations, surtout par temps hivernal.

Notre nouvelle Bolt EV a donc subi un premier grand test d’autonomie. Elle a certes échoué le défi qu’on lui avait lancé, nous prouvant du coup qu’elle n’est évidemment pas conçue pour effectuer ce genre de trajet. Saura-t-elle le faire d’un seul trait cet été? À suivre. Mais chose certaine, parce qu’elle effectuera plusieurs voyages entre Montréal et Québec, nous garderons un carnet de bord où seront enregistrées une multitude de données relatives à la consommation d’énergie et à l’autonomie. Et bien sûr, nous vous tiendront informés !
 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus