POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Chroniques

par Antoine Joubert, le 28 novembre 2017

Et les prochaines vedettes de Nissan seront... Retour aux chroniques
 

On le sait, les ambitions du constructeur automobile Nissan sont grandes. On ne vise d’ailleurs rien de moins que la position de tête des constructeurs, notamment grâce à l’acquisition de Mitsubishi (populaire à l’échelle mondiale) et au succès de certains modèles d’importance.

Tout récemment, le Nissan Rogue en constante progression réussissait l’exploit d’être champion des ventes canadiennes durant certains mois, allant même jusqu’à se positionner numéro un sur le marché américain. Et depuis quelques mois, c’est le Qashqai qui vole la vedette du marché des multisegments urbains.

Évidemment, vous aurez bien sûr compris que Nissan ne compte pas en rester là. De ce fait, on renouvellera prochainement la berline Sentra ainsi que l’intermédiaire Altima. Et selon les rumeurs, cette dernière risque fort de se démarquer grâce à l’adoption de plusieurs nouvelles technologies.

Mécaniquement, la nouvelle Altima devrait constituer le premier modèle de la marque à recevoir le nouveau moteur 2,0 litres turbocompressé à compression variable, qu’Infiniti implantera d’abord sous le capot du nouveau QX50. La traction intégrale serait également offerte, notamment sur des modèles d’entrée de gamme, de façon à attirer une plus large clientèle (stratégie contraire à celle de Ford avec la Fusion). Une rivale de la Subaru Legacy? Vous pouvez en être certain ! À cela s’ajouterait une technologie de conduite semi-autonome ainsi qu’une application pouvant être téléchargée sur votre appareil mobile, vous permettant de gérer plusieurs fonctions de votre véhicule à distance. Cela pourrait permettre à Nissan de regagner du terrain dans un segment qui demeure tout de même très important à l’échelle nord-américaine.

Qui plus est, Nissan poursuivra son ascension dans le domaine des multisegments en remplaçant le défunt Juke par le Kicks, un joli petit véhicule urbain qui pourrait aussi bien séduire l’acheteur d’une sous-compacte que d’un VUS. Seul bémol, pas de traction intégrale au menu. Voyez avec ce véhicule une stratégie sans doute similaire à celle que Toyota adopte avec le CH-R. Or, gageons que Nissan, par son désir de vendre à volume, le proposera à prix très agressif.

À quoi peut-on aussi s’attendre de Nissan dans les prochaines années? À une Sentra plus compétitive et plus attrayante (espérons-le !), à une camionnette Frontier basée sur le Nissan Navara, mais passablement remodelée pour le marché nord-américain, ainsi qu’à une Leaf offrant encore plus d’autonomie. Les rumeurs font aussi état du retour du Nissan Xterra, lequel reprendrait les composantes du futur Nissan Frontier.

Bref, beaucoup de nouveautés à prévoir pour ce constructeur, qui en attendant, nous sert tout de même quelques véhicules vieillissants. Et non, pas question d’importer la nouvelle Micra vendue en sol européen. Celle-ci ne pourrait être financièrement viable pour le constructeur, qui constate déjà un fort ralentissement des ventes de son modèle actuel, malgré un prix alléchant.

En terminant, le souhait des passionnés de voitures serait bien sûr de voir l’arrivée d’une nouvelle Nissan Z. Hélas, rien de confirmé à ce sujet. Que des rumeurs, et beaucoup d’enthousiasme…
 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus