POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Chroniques

par L'équipe AMVOQ, le 17 mai 2017

Les mythes et réalités sur l’achat d’un véhicule usagé ! Retour aux chroniques
 

Les mythes et réalités sur l’achat d’un véhicule usagé !

J’ai peur d’acheter une auto usagée…

On entend souvent dire : « Ah! Tu es bien mieux d’acheter une voiture neuve, tu n’auras pas de problèmes. » Ou bien encore : « Une auto usagée, c’est bien trop de troubles », et j’en passe. Démystifions certains mythes et réalités sur l’achat d’un véhicule d’occasion au Québec.

Une auto neuve coûte bien moins cher qu’une auto usagée.  FAUX

La journée où un véhicule neuf sort de la cour d’un concessionnaire, sa valeur déprécie automatiquement. Une voiture usagée de 2 ou 3 ans se vend en moyenne de 25 à 30% moins cher qu’un véhicule neuf. Pour les véhicules de luxe comme Audi, BMW, Mercedes et autres, la dépréciation peut aller jusqu’à 50% du prix initial.

Les taux d’intérêt de financement chez un concessionnaire sont meilleurs que chez un marchand de véhicules d’occasion.   FAUX

Les deux types d’entreprises ont accès aux mêmes institutions financières pour offrir du financement et possèdent les mêmes conditions. Les concessionnaires font souvent miroiter un taux d’intérêt très bas voire du 0%. Vous aurez alors le choix entre le 0% d’intérêt OU un rabais de 2000$ par exemple, si vous payez comptant. Donc, vous payez le véhicule plus cher parce que vous financez à 0% d’intérêt. Si on calcule 2000$ d’intérêt sur votre prêt de 20 000$ sur 5 ans, le vrai taux d’intérêt que vous payez est de 4.24%. Nous sommes loin de 0% n’est-ce pas ? Entre vous et moi, qui aujourd’hui peut se permettre de prêter de l’argent à 0% ?

Si j’achète un véhicule d’occasion et que je n’ai pas accès à l’historique d’entretien, le manufacturier n’a pas le droit de refuser de réparer ma voiture.  VRAI

Il est parfois difficile d’obtenir l’historique d’entretien du véhicule usagé que vous désirez acheter. Ça ne veut pas dire que le véhicule a été mal entretenu et selon la loi, un manufacturier ne peut vous refuser la réparation sous garantie par manque de preuve d’entretien.

Si j’achète un véhicule usagé, je n’ai qu’à sortir un rapport CarProof et je suis protégé. FAUX

Un rapport CarProof est un outil d’aide à l’achat et à la décision. Les informations contenues dans un rapport CarProof sont à titre informatives et plusieurs autres éléments sont à considérer pour être bien avisé. Nous conseillons toujours d’effectuer une série de vérifications telles que :

• Vérifier le rapport CarProof ;
• Vérifier s’il y a un lien (dettes sur le véhicule) au RDPRM (Registre des droits réels, personnels et mobiliers) ;
• Faire un essai routier ;
• Faire une inspection mécanique.

Après toutes ses vérifications, vous serez en mesure de faire un choix éclairé pour votre achat de véhicule d’occasion. Il n’y a pas de raison d’avoir peur d’acheter une auto usagée lorsqu’on se renseigne et que l’on fait les recherches nécessaires pour bien acheter.
Suivez nos conseils sur Autousagée.ca

Bon magasinage!

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus