POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 3 août 2017 à 06h18

Pas de moteurs turbo chez Toyota Retour aux actualités
 

Au cours des prochaines années, les ingénieurs de Toyota veilleront à ce que les moteurs de la marque soient plus propres et plus économes. Toutefois, la réalisation de cet objectif ne passera pas par des moteurs de plus petite cylindrée munis d’un turbocompresseur comme c’est le cas avec plusieurs autres manufacturiers.

Le chef des motorisations de la branche nord-américaine de Toyota, Ben Schlimme, a statué lors du CAR Management Briefing Seminars que la technologie utilisée dans le 4 cylindres 2,5 litres de la Camry 2018 serait répandue à d’autres moteurs dans la gamme. Cette technologie, appelée Dynamic Force, rend le moteur plus performant tout en abaissant son appétit en essence. Les moteurs turbocompressés seront réservés à la marque de luxe Lexus.

Par exemple, dans le cas de la Camry 2018, le 4 cylindres produit 201 chevaux et 184 livres-pied de couple (206 chevaux et 186 lb-pi dans la version XSE). Il remplace un moteur 4 cylindres de même cylindrée qui produisait 178 chevaux et 170 livres-pied de couple dans la Camry 2017. La boîte automatique gagne deux rapports, passant désormais à huit.

Malgré une cylindrée identique et une puissance accrue, le nouveau groupe motopropulseur rend la Camry 2018 championne de l’économie d’essence dans la catégorie des intermédiaires à essence. La consommation de 7,8 litres par 100 km en ville, de 6,0 l/100 km sur route et de 7,3l/100 en conduite combinée ne peut être battue que par des véhicules hybrides. Ceci représente une amélioration notable par rapport aux cotes de la Camry 2017 (9,8/7,1/8,6).

Pour y parvenir, Toyota a installé l’injection directe et multipoint de même qu’une culasse redessinée induisant un tourbillon au mélange air-essence avant qu’il ne s’engouffre dans la chambre de combustion. De cette façon, l'essence prut être consommée de manière plus complète et plus efficace, réduisant les émissions polluantes et augmentant la puissance.

Selon Schlimme, cette technologie, bien qu’exclusive à ce 4 cylindres 2,5 litres pour le moment, sera adapté à d’autres segments, comme celui des véhicules utilitaires et des camions. Toujours selon lui, les moteurs V6 et V8 Dynamic Force sont encore sur les planches à dessins.

 

 

 

 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus