POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 5 septembre 2017 à 05h17

Nouveau PDG pour Volvo en Amérique du Nord Retour aux actualités
 

Le constructeur suédois Volvo a connu plus que sa part de changements au cours des dernières années. De nouveaux produits, de nouvelles stratégies commerciales et une nouvelle image ont permis à Volvo d’augmenter sa performance. En effet, les ventes sont en constante augmentation depuis quelques années. Même si une partie de cette performance revient au PDG de la division nord-américaine de l’entreprise, celui-ci sera remplacé dès le 15 septembre prochain.

Le nouveau PDG se nomme Anders Gustafsson, un suédois qui a joint Volvo en 2009 après avoir occupé le poste de PDG de Hertz en Suède. L’homme de 48 ans spécialisé dans la vente au détail l’intention de poursuivre le virage entamé par Volvo depuis son rachat par Geely. Selon lui, l’entreprise a désormais atteint le même niveau de prestige que les autres constructeurs de luxe. Il soutient que son équipe devra redoubler d’efforts pour maintenir et même surpasser les acquis faits au cours des dernières années.

Le PDG actuel, Lex Kerssemakers, demeurera au sein du groupe Volvo. Il occupera désormais le poste de vice-président sénior pour la région de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique. Son passage à la tête de la division nord-américaine s’est échelonné sur une période de 33 mois, ce qui lui a permis de mettre en place la construction de la toute première usine Volvo en sol américain. Elle sera fonctionnelle d’ici environ un an.

Parmi ses autres accomplissements, il a tenté de diversifier la façon que peuvent utiliser les consommateurs pour acheter une voiture en proposant la commande par Internet. La Volvo V90 en est un exemple puisqu’elle est disponible non pas chez les concessionnaires mais bien uniquement en ligne.

Questionné sur les changements de postes, Kerssemakers a affirmé que le synchronisme était bon pour passer les rênes son successeur. Il estime que Gustafsson sait exactement ce qui est nécessaire dans le contexte actuel.

D’ici 2020, Volvo entend vendre 150 000 véhicules aux États-Unis, ce qui représente une augmentation marquée par rapport aux 82 727 véhicules vendus l’an dernier. L’arrivée prochaine du VUS urbain XC40, de même que des voitures de la série 60 et d’un véhicule entièrement électrique faciliteront l’atteinte de cet objectif. L’an dernier, Volvo a vendu 6 103 véhicules au Canada, ce qui représente une augmentation de plus de 27 % par rapport à 2015.
 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus