POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 4 août 2017 à 07h42

Mazda et Toyota auront une usine commune Retour aux actualités
 

Toyota et Mazda vont conclure un partenariat commercial qui inclura la construction d’une usine conjointe, aux États-Unis, dans laquelle seront fabriqués les Toyota Corolla et certains VUS Mazda.

L’usine, dont l’emplacement n’est pas encore déterminé, aura une capacité d’environ 300 000 véhicules annuellement. Plus de 4 000 personnes seront employées pour faire fonctionner cette usine, qui sera opérationnelle quelque part en 2021.

En entrevue avec Automotive News, le PDG de la branche nord-américaine de Toyota, Jim Lentz, a estimé que la construction de cette usine permettrait à Mazda « d’obtenir une usine en sol américain tandis que [Toyota] augmentera sa production d’environ 150 000 véhicules à un coût relativement faible ». La facture de la construction de ce complexe devrait être divisée en deux, coûtant quelques 800 millions de dollars à chacun des constructeurs.

Il s’agit d’une occasion pour Mazda de recommencer à produire des véhicules en sol américain. L’usine que Mazda avait construit à Flat Rock, au Michigan, en 1987 a graduellement été cédée à Ford, qui en avait acheté la moitié au début des années 1990. Le dernier véhicule Mazda à y avoir été produit est la Mazda 6, dont la production a été rapatriée au Japon à partir de 2013.

L’union commerciale entre Toyota et Mazda leur permettrait de travailler conjointement sur d’autres projets. Lentz a mentionné qu’ils allieraient leurs efforts pour développer une technologie propre aux véhicules électriques de même que certains éléments de sécurité. Par contre, cette nouvelle usine ne sera pas destinée à la construction de véhicules électriques.

Ce partenariat commercial s’illustrerait également par un échange de parts entre Toyota et Mazda. Toyota se porte acquéreur de 5% des parts de Mazda tandis que 0,25% des parts de Toyots seront versées à Mazda.

Cette annonce survient quelque mois après que le président américain, Donald Trump, ait sévèrement critiqué Toyota pour avoir pris la décision de construire une usine au Mexique plutôt qu’aux États-Unis. Rappelons que Trump a menacé de taxer tous les constructeurs automobiles qui importent des véhicules aux États-Unis, qu’ils proviennent du Mexique ou d’ailleurs dans le monde.

Ce n’est pas la première fois que Mazda et Toyota se lient ensemble. Par exemple, la Toyota Yaris berline est une voiture construite par Mazda à son usine de Guanajuato, au Mexique. Il s’agit essentiellement d’une Mazda 2 rebadgée.

Plus de détails devraient être annoncés sous peu.
 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus