POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 9 août 2017 à 05h46

Mazda détaille le premier moteur à essence à allumage par compression Retour aux actualités
 

Mazda est en train de développer une nouvelle série de moteurs appelée SKYACTIV-X. Le constructeur japonais utilisera une technologie qui n’a jamais été utilisée à ce jour dans une voiture de production à essence.

Il s’agit de l’allumage par compression. Contrairement aux moteurs à essence réguliers, ils n’auront pas besoin de bougie pour fonctionner. De plus, ils seront jumelés à un compresseur volumétrique dans le but de maximiser l’efficacité énergétique et la puissance. Mazda avance une économie d’essence de l’ordre de 20 à 30 % et un couple bonifié de 10 à 30 % en comparaison avec les moteurs SKYACTIV-G actuels. Au final, cette mécanique devrait rassembler tous les avantages des moteurs diesels en plus de ceux des moteurs à essence.

Ces engins seront tout de même munis de bougies. L’allumage du mélange air-essence pourra se faire avec la bougie ou avec la compression du moteur, en fonction des situations. Une technologie développée par Mazda nommée « Spark Controlled Compression Ignition » (ou allumage par compression contrôlé par bougies) permettra de maximiser l’utilisation de la compression comme méthode d’allumage tout en facilitant la transition entre les deux modes de fonctionnement.

Mazda positionne les moteurs SKYACTIV-X comme des successeurs des moteurs SKYACTIV-G qui équipent actuellement tous les véhicules de la marque. Ils succèderont également aux moteurs diesel SKYACTIV-D, puisqu’ils seraient en mesure d’offrir une consommation d’essence égale ou inférieure à ses derniers.

Selon Mazda, cette mécanique devrait leur permettre de demeurer compétitif dans un marché de plus en plus conquis par l’électrification. Les premiers modèles Mazda équipés de moteurs à allumage par compression devraient apparaître sur le marché entre mars 2018 et mars 2019.

Cette nouvelle technologie fait partie d’un programme appelé « Vroum-Vroum renouvelable 2030 », que Mazda a détaillé par la même occasion. Les objectifs finaux sont de réduire, par rapport à 2010, les émissions de dioxyde de carbone de 50 % d’ici 2030 et de 90 % d’ici 2050.

Ce programme comprend également le développement de mécaniques entièrement et partiellement électriques. Le premier véhicule électrifié de Mazda devrait voir le jour en 2019 et sera offert dans des marchés où la production d’électricité est écoresponsable.

 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus