POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Luc-Olivier Chamberland, le 7 décembre 2016 à 07h26

Le Diesel bannit de Paris, Athènes, Madrid et Mexico City Retour aux actualités
 

À défaut de voir des pays développer des mesures concrètes, des villes de grande envergure ont décédées de prendre le taureau par les cornes et d’adopter des mesures fermes contre la pollution atmosphérique. On apprend en marge du Sommet des maires C40 qui se tient au Mexique à Mexico City que les villes de Paris, Athènes, Madrid et la mégapole hôte, Mexico City vont bannir les véhicules avec une motorisation Diesel de leur territoire dès 2025.

Cette nouvelle loi sera extrêmement contraignante, les automobiles conventionnelles sont visées, mais aussi les camions. Un véritable casse-tête se prépare pour ces villes, mais l’action est nécessaire afin de diminuer les émissions de CO2 et de NOx. Avec un taux annuel de 6.5 millions de décès dus à la pollution dans le monde, les gouvernements de proximité agissent en faveur de la qualité de l’air.

Pour Paris, il ne s’agit pas du premier pas. On se souvient qu’en 1997, la Ville lumière avait déjà sévi pour entrainer une baisse du nombre de moteurs au gazole dans ses murs. Conséquemment, à cette mesure et la nouvelle annoncée cette semaine, Paris espère réduire de 25 % ses émissions par rapport au niveau actuel d’ici 2050.

Mexico City se veut proactive aussi, mais d’une manière moins générale. On interdit l’utilisation de Diesel les journées de smog intense, ordonnant le retrait de plus 1 million de véhicules d’un seul coup. À ce titre, d’autres villes comme Rome, Beijing, Bogota, Milan et New Delhi adoptent sporadiquement des règlements similaires sans toutefois en assurer la régularité.

Pour contrecarrer les problèmes envisageables, les gouvernements locaux annoncent des investissements dans le transport en commun. On vise l’implantation de services mieux adaptés notamment avec les systèmes ferroviaires, plus d’autobus et l’utilisation proactive de la bicyclette.

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus