POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 7 novembre 2017 à 06h19

Lamborghini Terzo Millennio : l'hypercar du futur Retour aux actualités
 

Le constructeur italien Lamborghini a dévoilé lundi son interprétation de la voiture sport du futur. La Lamborghini Terzo Millennio a été développée en collaboration avec un petit groupe d’ingénieurs spécialisés en recherche et développement œuvrant au Massachussetts Institute of Technology (MIT), dans la région de Boston. Le résultat est tout simplement inédit et vient consolider le fait que les voitures de haute performance s’en vont, elles aussi, vers l’électrification.

L’intégration des batteries est le point central de cette vitrine technologique. Plutôt que de les intégrer à même le plancher comme c’est habituellement le cas actuellement, les accumulateurs sont placés à l’intérieur même des panneaux de carrosserie. Les batteries sont faites en nanotubes de fibre de carbone, ce qui permet de les rendre assez malléables et assez minces pour être placées entre les couches de fibre de carbone qui forment chacun des panneaux de carrosserie.

Ce type de batterie est non seulement plus compact et malléable, mais il a également comme avantage de se dégrader moins rapidement que les batteries conventionnelles, de se recharger plus rapidement et d’offrir une régénération plus efficace.

Les batteries permettent également de livrer une quantité d’énergie ahurissante vers les quatre moteurs électriques. Ces derniers sont d’ailleurs positionnés directement dans les roues du véhicule, proposant une puissance qui, bien qu’encore secrète, promet d’être impressionnante.

Cependant, qui dit fibre de carbone, dit également risque élevé de fissures et de bris couteux. Pas de soucis, Lamborghini a pensé à cet éventuel pépin et propose un système qui analyse en permanence l’intégrité de la structure afin de déceler le moindre bris. Dans le cas où un dommage est détecté, de microconduits acheminent une « solution réparatrice » et la carrosserie se répare d’elle-même.

Plutôt que d’adopter l’approche « bloc » en termes de design, les ingénieurs de chez Lamborghini ont décidé de ne pas recouvrir les portions qui ne contiennent rien. Le résultat est une carrosserie qui comporte plusieurs passages pour faire circuler l’air. L’effet secondaire est un look agressif, alimenté par des accents de couleur contrastante placés dans les roues.

Comme il s’agit d’une voiture expérimentale, la Terzo Millennio sert à montrer ce dont le constructeur est capable de faire et la direction qui sera prise par l’entreprise au cours des prochaines décennies. Aucune date buttoir n’a cependant été avancée par le constructeur pour intégrer ces technologies.

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus