POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 9 septembre 2017 à 08h44

La semaine du 4 septembre en trois actualités automobiles Retour aux actualités
 

200 Kia Stinger disponibles en précommande

200 exemplaires de la première berline à traction intégrale du constructeur coréen sont désormais disponibles en précommande. Prévue pour une arrivée au cours de l’hiver, la Kia Stinger sera offerte avec un V6 3,3 litres biturbo de 365 chevaux et 376 livres-pied de couple accouplé à une transmission automatique à 8 rapports. La traction intégrale sera de série.

Kia affirme que la demande pour sa berline GT surpasse les attentes qu’elle s’était fixées. Puisqu’un nombre limité de voitures sera disponible en 2017 pour les clients canadiens, Kia Canada a donc choisi de procéder à la première prévente de toute son histoire.

Selon le vice-président et chef de l’exploitation de Kia Canada, Ted Lancaster, « la Stinger aura un impact significatif pour Kia sur le marché canadien, […] c’est un véhicule qui allie la performance, le style, le confort et la technologie auxquels on s’attend de la qualité Kia reconnue dans l’industrie ».

La version GT sera offerte à moins de 47 000 $ alors que la GT Limited commandera un déboursé de moins de 52 000 $.

Moteur rotatif Mazda toujours en développement

En se fiant aux propos d’un des membres exécutifs chargé du centre de recherche technique et du développement de systèmes de contrôle intégrés chez Mazda, Mitsuo Hitomi, une nouvelle génération de moteur rotatif serait en développement.

Toutefois, certains problèmes empêchent actuellement Mazda de rendre un tel moteur jusqu’à la production de masse. Toujours selon Hitomi, il est plus difficile de rencontrer les normes d’émissions polluantes qu’avec un moteur à combustion interne traditionnel.

Même si le moteur rotatif est précieux pour le constructeur Mazda, il n’en demeure pas moins que les actionnaires ne sont pas convaincus de la rentabilité d’un tel engin. Le constructeur devrait faire d’importants investissements pour être en mesure d’apporter un moteur à double rotor à la production.

Rappelons que le dernier moteur rotatif proposé par Mazda au Canada était installé dans la Mazda RX-8 2009.

Suspension arrière indépendante pour le Cadillac Escalade 2020

Le lancement de la nouvelle génération de Cadillac Escalade était prévu pour le début de l’année 2019, mais il sera vraisemblablement retardé de 6 mois. La raison de ce délai est simple : Cadillac souhaite implanter une nouvelle suspension indépendante à l’arrière pour remplacer l’essieu rigide qui prévaut depuis la toute première génération.

Tous les rivaux de l’Escalade sont munis d’une suspension arrière indépendante. Avec une telle configuration, il demeure possible que Cadillac intègre une banquette arrière qui se rabat dans le plancher en raison de l’espace gagné dans le coffre. L’impact sur la tenue de route et le confort se fera également sentir.

On ne connaît pas beaucoup de détails sur le véhicule mis à part qu’il sera équipé d’un moteur V8 turbocompressé de 4,0 litres et d’une transmission automatique à 10 rapports.

Le dévoilement du véhicule aura vraisemblablement lieu à la fin de 2019 ou au début de 2020.
 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus