POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 8 juillet 2017 à 07h15

La semaine du 3 juillet en trois actualités automobiles Retour aux actualités
 

Mazda rappelle des véhicules pour un problème de freins

Mazda annonce qu’elle procédera au rappel de plus de 307 000 véhicules en Amérique du Nord, dont 80 000 au Canada, en raison d’un problème de frein à main. Les véhicules touchés sont les Mazda3 2014 à 2016 et les Mazda6 2014 et 2015.

Le frein à main pourrait rester enclenché pendant la conduite ou ne pas se serrer suffisamment quand le véhicule est immobilisé, ce qui pourrait occasionner un accident. Une infiltration d’eau dans les étriers arrière est la source de ce dysfonctionnement.

La campagne de rappel devrait commencer au mois d’août. Mazda procédera à l’inspection des étriers de freins arrière de ces véhicules et effectuera les corrections nécessaires au besoin.

La France bannit la vente de véhicules à combustion pour 2040

Le ministre de la transition écologique de la France, Nicolas Hulot, a annoncé que la vente de véhicules munis de moteur à essence ou diesel serait interdite dans tout le pays à compter de l’an 2040. Cette mesure contribuera à ce que la France puisse atteindre les objectifs de réduction de la pollution qui ont été émis dans l’accord de Paris sur le climat.

Le ministre a été discret quant aux détails de cette annonce. Par exemple, il n’est pas clair si ce sont les véhicules munis uniquement d’un moteur thermique qui seront visés, ou si les véhicule hybrides seront bannis également. On ne sait pas, non plus, si la France pourra suffire à la demande accrue d’électricité, dont la production passe essentiellement par les centrales thermiques nucléaires.

Rappelons que, depuis le mois de juin 2016, il est interdit de circuler avec une voiture construite avant 1997 et une motocyclette construite avant 1999 sur le territoire de la ville de Paris.

Audi Sport pourrait considérer des modèles à propulsion

Le chef de Audi Sport, Stephen Winkelmann, a récemment affirmé qu’il pouvait imaginer que l’entreprise offrirait, à l’avenir, des « voitures à propulsion ou à deux roues motrices ». Cette nouvelle présage un changement important pour la division de performance du constructeur Audi qui utilise, depuis plus de 30 ans, le système de traction intégrale quattro dans tous ses modèles.

Audi Sport est une division qui offre notamment des options de personnalisation et des programmes de course adaptés aux clients. C'est également elle qui se charge du développement  des voitures de performances identifiées RS, comme la plus récente Audi RS5. Le nom de cette division a changé pour « Audi Sport » l’an dernier ; autrefois, la division de performance portait le nom « Audi quattro GmbH ». Selon Winkelmann, la présence du mot quattro, même s’il reflète ce qui a fait la renommée de la marque Audi au fil du temps, pouvait porter à confusion.

Les prochains modèles RS conçus par Audi Sport seront vraisemblablement des multisegments. Par ailleurs, la division de performance profitera du Salon de l'auto de Francfort, en septembre prochain, pour dévoiler deux nouveaux modèles RS.

Aucune confirmation officielle quant aux modèles à deux roues motrices n’a été émise par le constructeur.


 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus