POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 20 novembre 2017 à 07h00

Infiniti lance le premier moteur à compression variable Retour aux actualités
 

Le constructeur japonais Infiniti a dévoilé officiellement son moteur 4 cylindres à compression variable qu’il développe depuis plusieurs années. Infiniti sera la première à intégrer ce genre de moteur, nommé VC-T pour « Variable Compression - Turbo » dans un véhicule de production, l’Infiniti QX50 2019.

En termes clairs, il s’agit d’un moteur 4 cylindres 2,0 litres turbocompressé qui est en mesure de faire varier de 6 millimètres le déplacement vertical du piston. De ce fait, la compression du moteur passe de 8 : 1 en mode de faible compression jusqu’à 14 : 1 en mode de haute compression.

L’avantage d’une telle mécanique est de maximiser la puissance et l’efficacité énergétique à un coût raisonnable. En termes de puissance, ce 4 cylindres produira 268 chevaux et 288 livres-pied de couple. Cependant, le gain le plus appréciable se fait du point de vue de l’économie d’essence, qui devrait être bonifiée de 27 % en comparaison avec le V6 3,7 litres qui était installé dans le QX50 de première génération.

Comment faire varier la compression d’un moteur ? Chaque piston est connecté à une biellette qui est, à son autre extrémité, fixée à un dispositif nommé « multilink » par Nissan . Celui-ci est placé directement sur le vilebrequin et est actionné par un actuateur électrique qui le fait pivoter afin de faire varier l’angle et ainsi faire monter ou descendre le piston dans le cylindre.

Ce moteur est équipé de toutes les technologies modernes, à commencer par l’injection directe et multipoint, le calage variable des soupapes et un système de refroidissement à circuit quadruple. 

Selon l’ingénieur en chef des motorisations chez Nissan, Shinichi Kiga, le moteur VC-T coûterait environ 10 % de plus à produire qu’un moteur 4 cylindres turbocompressé de 2.0 litres régulier à essence. En raison de sa puissance augmentée et de sa plus grande efficacité, le moteur VC-T offrirait un rendement similaire à celui d’un moteur diesel tout en demandant un surcoût à la production moins grand.

Le moteur VC-T sera offert dans l’Infiniti QX50 2019 et sera exclusivement jumelé à une transmission à variation continue.

 

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus