POUR PLUS DE VIDÉOS, VISITEZ

Actualités

par Samuel Lessard, le 13 juin 2017 à 05h38

Hyundai joint les VUS sous-compacts avec le Kona Retour aux actualités
 

Depuis plusieurs mois, des photos-espionnes de même qu’une image partielle fournie par le constructeur coréen entretiennent le suspense autour du Kona. Or, l’attente est désormais terminée puisque Hyundai a procédé au dévoilement de son VUS sous-compact le 13 juin 2017. Le Kona viendra se situer sous le Tucson et sera donc le quatrième véhicule utilitaire sport de la marque en Amérique.

Stylistiquement, le véhicule a une silhouette trapue avec des porte-à-faux courts, particulièrement à l’arrière. Les phares avant à DEL sont disposés sous un autre bloc optique qui renferme les clignotants et les lumières de jour. Cette configuration rappelle ce qu’on retrouve chez Jeep avec le Cherokee. La grille de calandre reprend les mêmes éléments qu’on retrouve sur la Sonata 2018 ainsi que sur d’autres modèles de la gamme Hyundai.

Deux motorisations à 4 cylindres seront proposées en Amérique : un 2,0 litres de 147 chevaux et 132 livres-pied de couple jumelé à une boîte automatique à 6 rapports et un 1,6 litre turbocompressé de 174 chevaux et 195 livres-pied de couple accouplé à une transmission automatique à double embrayage à 7 rapports. Le Kona sera offert, de série, avec un rouage à traction alors que la traction intégrale sera offerte en option. Un moteur 3 cylindres turbocompressé de 1,0 litre de même qu’un 4 cylindres 1,6 litre turbodiesel seront offerts sur d’autres marchés.

Des jambes de force McPherson se chargeront de suspendre l’avant du véhicule tandis que l’arrière sera configuré différemment en fonction du rouage d’entrainement choisi. Pour les modèles à traction, une poutre de torsion sera installée tandis que les versions à traction intégrale recevront une suspension indépendante multi-bras.

Le véhicule pourra être équipé, moyennant supplément, d’une pléiade d’aides à la conduite comme l’assistance au maintien de la voie, le moniteur d’angles morts, les feux de route automatiques et la surveillance des collisions en marche avant.

Le Kona introduit également une toute nouvelle plate-forme destinée aux véhicules sous-compacts. Par ailleurs, le Kia Stonic sera construit sur cette même plate-forme.

D’entrée de jeu, le Kona sera disponible en Corée dès le mois prochain. Il sera ensuite introduit en Amérique au début 2018 et finalement en Europe

 
 
 
 

Sondage

 

Laquelle de ces sportives aimeriez-vous voir renaître?

Infolettre

 

Inscrivez-vous à l'infolettre pour recevoir des offres et des nouvelles.

Émissions RPM
Émissions RPM Plus